Comment lui apprendre les règles d’hygiène ? (2ème Partie)

« Mouche-toi », « lave-toi », « mets ta main devant la bouche »… pas facile d’enseigner le b.a.-ba de l’hygiène à votre enfant. Pas facile, mais indispensable pour en faire un petit être fréquentable et en forme !

Se brosser les ongles

  • La scène : il sort de la douche propre comme un sou neuf. Sauf que ses ongles sont crasseux, mais alors crasseux !
  • Lui/elle : « Zut, j’ai encore oublié de les brosser ! »
  • Vous : « Les ongles sont un refuge privilégié pour les microbes. Il faut les couper courts et les brosser pour déloger les saletés qui s’y terrent. »
  • Conseil + : nettoyez la brosse une fois par semaine dans le lave-linge, elle sera comme neuve et surtout très propre !

ÇA SE FAIT PAS

Se curer le nez devant la télé… ou ailleurs !

  • La scène : elle est confortablement installée dans le canapé, en train de lire sa revue préférée. La voilà qui entreprend consciencieusement de s’inspecter le nez. Elle en ressort un merveilleux trésor qu’elle s’empresse d’avaler !
  • Lui/elle : « En me curant le nez, je protège les arbres qu’on abat pour en faire des mouchoirs en papier. » Ecolo… mais pas très hygiénique.
  • Vous : « Pratiquer la spéléologie nasale ou la rhinotillexomania (mot savant pour désigner la manie de se curer le nez) n’est pas un bon sport. D’abord, parce que tu risques de toucher une petite veine et de te faire saigner. Ensuite, car tu avales une boule gluante de poussière, de fumée, de petits gravillons, de pollen… Donc, même si 70 % des gens avouent se curer le nez, un conseil : avant d’aller fureter dans tes narines, pense à ce que tu vas y trouver !
  • Conseil + : expliquez-lui qu’il vaut mieux respirer par le nez que par la bouche, car seul l’air qui passe par le nez est nettoyé et humidifié avant d’atteindre les poumons.

Eternuer sans mettre sa main devant la bouche

  • La scène : aaaaaaatchoum ! Allergie ou refroidissement, votre enfant est gêné par quelque chose qui lui picote le nez. Résultat : il éternue. Et tout le monde en profite !
  • Lui/elle : « Oh, excuse-moi, j’ai oublié de mettre ma main ! »
  • Vous : « Quand les poils de ton nez laissent passer de l’air plein de poussière et de microbes, ton corps doit l’évacuer au plus vite. Il provoque un énorme éternuement qui expulse l’air à une vitesse de 160 km/h. Et sur qui atterrissent tes miasmes ? Sur ton petit frère qui va à son tour attraper ta grippe… Alors, s’il te plaît, pense à mettre ta main devant la bouche quand tu éternues et file te la laver après ! »
  • Conseil + : qu’on se le dise, l’éternuement est un moyen radical pour expulser les saletés, même s’il est recommandé de se faire le plus discret possible.

Ne pas se laver les mains après être allé aux toilettes

  • La scène : il sort des toilettes et file goûter illico presto. Il a encore zappé l’arrêt au lavabo pour se laver les mains. Hep, par ici, mon petit !
  • Lui/elle : « J’vais y aller, j’vais y aller ! »
  • Vous : « Se frotter soigneusement les mains à l’eau et au savon après avoir été en contact avec les selles est primordial pour se protéger contre les maladies, notamment les diarrhées, mais aussi pour éviter de disperser ses propres bactéries. D’une façon générale, retiens que tu dois te laver les mains après chaque passage aux toilettes, avant de passer à table et lorsque tu rentres à la maison après l’école, où tu as été en contact avec des milliers de microbes. »
  • Conseil + : après le lavage, un séchage soigneux est indispensable pour que les bactéries situées sur la surface de la peau disparaissent presque complètement et durablement. Pas sur le pull-over ou sur le pantalon, mais avec une serviette propre, ou mieux, un papier jetable.
%d blogueurs aiment cette page :